top of page

Ministères de la fontaine vivante

Guntur, Inde

PayPal ButtonPayPal Button

Cliquez sur ce lien pour :

Courriel Pasteur KP

Voir la page Facebook

Le pasteur Prabhakar Kondepogu, qui passe par le pasteur KP, a établi 82 églises avec 53 pasteurs depuis 2004.  C'est la vision du pasteur KP d'avoir 5000 églises et 3000 pasteurs et évangélistes d'ici 2035.  Une église et un pasteur ont construit près de 100 églises, avec l'aide de Bless Ministries, nous prévoyons d'atteindre la vision de 2035.

Living Fountain Ministries organise des croisades et des conférences de pasteurs plusieurs fois par an pour stimuler et encourager les pasteurs à mesure qu'ils construisent  leurs congrégations.  

Les conférences de pasteurs aident à enseigner et à former les 53 pasteurs et sont un moyen de distribuer des Bibles, du matériel de formation, des couvertures et d'autres articles pour leurs ministères. 

Les croisades de village exposent les pasteurs et les églises à leurs communautés locales tout en partageant l'évangile dans les villages et les villes.

Le Pasteur KP et les Ministères de la Fontaine Vivante de Guntur ont été  très réussi à construire un solide ministère de prédication et d'enseignement pour les habitants du district d'Andhra Pradesh situé dans la partie orientale inférieure de la nation indienne.  

Le pasteur KP est passionné par le fait que le peuple indien puisse lire et comprendre la Bible et le matériel de formation de la foi chrétienne.  Il travaille avec diligence pour traduire dans leur langue maternelle, le télougou.  L'anglais est la langue nationale de l'Inde, mais une grande partie de sa population ne sait pas lire l'anglais.  Pour aider à enseigner aux gens, le pasteur KP traduit des documents d'étude et des Écritures afin qu'ils puissent lire dans leur propre langue.

Les Ministères de la Fontaine Vivante ont  une vision immense pour voir les nombreux orphelins et sans-abri avoir un abri, de la nourriture et des vêtements.  Les conditions difficiles dans lesquelles la plupart des gens doivent vivre rendent la vie difficile aux Indiens.   Il en résulte que les parents et les membres de la famille meurent à un jeune âge.