top of page

Église de l'eau vive de la Sainte Trinité

Ville de Bungoma, Kenya

Je suis Erustus Murambakania Museve.  Ma femme Sarah Nanyama Masika et moi étions les pasteurs de l'église des Saints de l'Alliance du centre du marché de Sikata dans la ville de Bungoma au Kenya.  Récemment, nous avons commencé un nouveau ministère que nous avons appelé l'église de l'eau vive de la Sainte Trinité, également à Bungoma, au Kenya. 

IMG20200405130900.jpg
IMG20200405131749~3.jpg
11831752_1650358715207870_75189784696198

Nous avons eu la chance d'avoir quatre filles :  Faith Nekesa, Gift Naliaka, Happy Namachanja et Shirley Anne.

J'ai été élevé dans une famille pauvre où mon père pratiquait la polygamie.  Je suis le cinquième enfant né sur les dix enfants de ma famille.  Notre père a quitté notre maison et est allé vivre avec notre belle-mère, laissant ma mère élever les enfants. Son soutien était minime, surtout pour la nourriture, les vêtements et les médicaments.  Il a payé nos frais de scolarité, mais seulement parce qu'il a subi des pressions de la part de parents.

Ma mère m'a dit que lorsque j'avais environ six mois, je suis tombée gravement malade et j'ai été placée aux soins intensifs pendant un mois.  J'avais développé des problèmes intestinaux et le médecin voulait  m'a opéré.  Ma mère a refusé et Dieu a montré que sa main était sur moi parce que je suis encore en vie aujourd'hui. 

En 1995, j'avais dix-huit ans et j'ai commencé à assister à une réunion de l'Union chrétienne où j'ai commencé à apprendre l'amour de Dieu et à avoir une relation avec Jésus-Christ.  Pendant trois jours, j'ai fait le même rêve où quelqu'un venait me voir la nuit et me demandait de changer ma vie et de servir Dieu.  Cela m'a amené à donner ma vie à Jésus lors d'une réunion de l'Union chrétienne.  Quand je suis rentré chez moi et que j'ai partagé avec mes parents et mes frères et sœurs ma nouvelle vie en Jésus-Christ, ils n'ont pas aimé.  Toute ma famille s'est retournée contre moi.  Quand je rentrais tard de  les réunions de l'église, on m'a refusé de la nourriture.  Cela ne m'a pas empêché de persévérer en Christ.  J'ai reçu un bon soutien de mon pasteur et de la famille de mon église.

J'ai été accepté pour fréquenter l'Université Moi à Eldoret Town, au Kenya, mais j'avais besoin d'aide pour payer les frais.  Mes tantes ont découragé mon père de m'aider, mais Dieu était avec moi.  J'ai demandé un prêt gouvernemental qui m'a financé et j'ai terminé mes études universitaires en 2001.

Ma famille a continué à montrer de la haine pour ma décision de suivre Jésus-Christ, alors je suis parti et je suis allé à Nairobi en 2002.  Bien que je sois resté avec un ami pasteur, la vie était dure.  Nous allions toujours dormir la nuit en ayant faim jusqu'à ce que je puisse trouver un emploi.

Sarah, ma femme, est issue d'une famille religieuse de douze enfants.  Elle a été sauvée en 1997 et son père n'aimait pas non plus qu'elle ait le salut.  Elle se faufilait et rendait visite à sa sœur aînée pour pouvoir aller à l'église avec elle; qui était la même église que je fréquentais.  Sarah était une personne très engagée, restant priante et humble.  Dieu m'a dit que je devais épouser Sarah, qui serait un pilier solide pour mon travail de ministère et qu'elle resterait fidèle à la parole de Dieu.  Nous nous sommes mariés en 2004 et elle a accompli la promesse de Dieu.  Sarah m'a soutenu en tant que co-pasteur quand toutes les autres personnes, y compris la famille, nous ont abandonnés.   Ma famille et mes proches n'ont pas soutenu notre mariage parce que Sarah ne travaillait pas au niveau universitaire.  Même notre église locale était réticente à nous soutenir  à cause de l'influence de mes proches qui faisaient partie de la direction de l'église.  Après notre mariage, nous sommes retournés à Nairobi où mon pasteur m'a placé dans une position de pasteur adjoint et Dieu a commencé à agir dans nos vies de manière puissante.

IMG20200427143309~2.jpg

Nous attendions notre premier enfant et Sara a fait une fausse couche nécessitant  l'enfant doit naître à six mois.  J'ai perdu mon emploi et le pasteur avec certains membres de l'église s'est soudainement retourné contre nous et j'ai été licencié en tant que pasteur adjoint.  La vie est devenue difficile avec un nouveau-né, pas de travail, et hors de l'église, et pas d'amis à qui même mendier.  J'ai essayé de trouver un emploi sans succès.  Après avoir prié et jeûné, Dieu m'a poussé à chercher l'évêque dans l'église principale de Nairobi.  Nous avons été acceptés par l'évêque pour servir comme pasteur adjoint à l'église Conquerors Covenant Saints à Nairobi.

Après avoir servi pendant un an sous l'évêque, j'ai obtenu un poste de directeur adjoint d'une compagnie d'assurance située dans la ville de Kakabmega dans la partie ouest du Kenya.  Après six mois de travail là-bas, Dieu m'a parlé.  C'était une semaine avant que je sois confirmé en tant qu'employé permanent et Dieu m'a dit de cesser de travailler avec la compagnie d'assurance et d'aller le servir en tant que pasteur à plein temps dans la région musulmane de Mumias Town, au Kenya.  Sarah et moi avons implanté plusieurs Conquerors Covenant Saints Church à partir de 2007.  

IMG20200405130900.jpg

Muyayi, ville de Bungoma

Après avoir servi dans l'église de la ville de Mumias pendant dix ans, Dieu nous a demandé, fin 2016, de déménager dans la ville de Bungoma et d'y implanter une église.  Au début de 2020, nous nous sommes déplacés par le Saint-Esprit pour construire un tout nouveau groupe d'églises que nous avons nommé les églises de l'eau vive de la Sainte Trinité.

Par la grâce de Dieu, nous avons pu implanter cinq nouvelles églises.  Quatre  églises au Kenya et une dans le district de Burgiri en Ouganda.

IMG20200405131749~3.jpg
IMG20200301112249.jpg
IMG20200223124236~2.jpg
IMG20200301102721.jpg
IMG20200405130900.jpg

 Muluwa, ville de Butere

IMG20200524143139~3.jpg
IMG20200417093742.jpg
IMG20191204105734.jpg

Ekero, ville de Mumias

IMG20200417102442~2.jpg
IMG20200331181231.jpg

Ebubole, ville de Mumias

IMG20200524122133~2.jpg
IMG20190707104043~2.jpg
IMG20190707131301~2.jpg

Notre vision est de servir le développement holistique des personnes dans leurs besoins spirituels, physiques, économiques et sociaux.  Nous désirons prévenir et contrôler le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme et créer des cliniques.  Nous visons à améliorer le développement économique par la formation dans  agriculture à petite échelle, entrepreneuriat, couture, coiffure, menuiserie, soudure et développement agricole.  Cela garantira les conditions de vie et les moyens de subsistance des communautés locales.

Actuellement, nous progressons dans notre vision en faisant confiance au Seigneur pour fournir des terres à nos églises Butere et Bungoma ; et des finances pour construire sur le terrain récemment acquis pour notre église ougandaise dans le district de Bugiri.  Nous avons ouvert une école en janvier de cette année (2017), actuellement avec trois salles de location et trois enseignants qui offrent bénévolement leur temps et leurs services.  Il y a un grand besoin de bureaux, d'ustensiles, de chaises en plastique, de papeterie, de chaussures et d'uniformes.

Nous prions que Dieu bouge et nous aide à implanter une cinquième église à un endroit appelé Ebubole Market où nous avons notre propre terre en Ouganda.  Nous voulons construire une église et une école ici.

Merci d'avoir regardé notre page Web.  Veuillez prier pour notre ministère et envisager de nous aider avec notre vision.     Veuillez cliquer sur le bouton de don et Bless Ministries of Mobile, USA nous enverra votre aimable don.

 

Merci pour votre gentillesse.

bottom of page